Laurent Bardainne & Tigre d’Eau Douce « Hymne au soleil »

C’est une de nos nouveautés à l’antenne de ce début d’année ! Et elle est remplie de soleil.
Laurent Bardainne & Tigre d’Eau Douce nous propose son « Hymne au soleil » et nos copains de Vinyl Corner en font une petite chronique pour vous mettre l’eau à la bouche !

Le saxophoniste français aperçu aux côtés de Poni Hoax, Miossec, Olivia Ruiz, Thomas de Pourquery, Cassius ou en duo pour un maxi avec Etienne Jaumet (Zombie Zombie), est de retour avec son groupe pour un second long format sur Heavenly Sweetness, label qui nous aura fait découvrir Guts ou Blundetto entre autres.

S’il ne fait aucun doute que l’on parle de jazz ici, il faut tout de même noter que le groove général qui se dégage de ce disque est clairement influencé par le funk, qu’il soit américain ou mâtiné de saveurs exotiques.
Sur le titre Hymne au soleil par exemple, il est impossible de ne pas penser à l’afro ou à la samba à l’écoute de cette frénésie de percussions.

Bardainne a eu la riche idée de proposer un tracklist qui mêle moments franchement dansants avec des morceaux plus lents développant des ambiances différentes. Mention spéciale pour le titre « Oiseau » sur lequel le chanteur Bertrand Belin (auteur d’un superbe duo avec les Liminanas en 2017) conte de sa voix unique l’histoire d’un… serpent qui rêve de devenir un oiseau pour voir le monde d’en haut.

Grâce à son groove et son côté soul par moment, ce disque n’est pas réservé au public jazz mais saura à coup sûr envoûter un public plus large de curieux.

L’album est bon, la pochette est belle, toutes les conditions sont réunies pour se le procurer en vinyle !
Pour acheter Laurent Bardainne & Tigre d’Eau Douce, rendez-vous sur Vinyl Corner

Découvrez aussi

Quoi qu’il se passe aujourd’hui, aussi dure que soit la vie, il y a, heureusement, quand même quelques... Lire la suite
Les copains du site web Vinyl Corner nous proposent ponctuellement leurs pépites du moment, et ça tombe bien on a... Lire la suite
En mai, fait ce qu’il te plait, mais surtout continue d’écouter Ellebore ! En plus, ce mois-ci, on... Lire la suite