La Planète Bleue #978 – Mai 2020

Il y a quelques mois, les collapsologues les plus sombres, Yves Cochet, Pablo Servigne et quelques autres, estimaient que l’effondrement de notre société pourrait intervenir avant 2030. Et suscitaient ricanements et commentaires goguenards… Aujourd’hui, des cadres de l’ONU, de l’OMS et de l’OMC alertent sur « le risque de pénurie alimentaire au niveau mondial ». Un humain sur deux menacé de pauvreté. Nous allons prêter attention à des chercheurs de très haut niveau, les rares qui aient peut-être une vision au-delà de la gestion de crise. Loin de la propagande qui monopolise les communications presque tout autour du globe, vous allez voir, c’est très intéressant…

En ces temps de perspectives réduites, la science-fiction ne serait-elle pas le meilleur moyen pour élargir nos points de vue, ouvrir nos lignes de fuite, aérer nos psychologies confinées, et faire voler en éclats quelques frontières mentales ?

La dématérialisation des films, des séries, des documentaires ne serait-elle pas le moyen le plus sûr pour les voir disparaître à tout jamais ? Les bibliothèques garantissaient une culture à l’épreuve du temps — hors incendies et inondations. Mais que garantit la dématérialisation des supports ? Comment retrouverons-nous nos séries et films préférés, ne serait-ce que dans quelques années, puisque beaucoup d’entre eux ne sortent même plus en vidéo ?

Les Anciens se rappellent que Cliff Martinez fut un temps le batteur d’un groupe de punk-rock hollywoodien bruyant, les Red Hot Chili Peppers. C’était au début des années 80. Depuis, Cliff Martinez a opéré un virage à 180°, devenant l’une des figures des musiques planantes pour le cinéma. Mais Cliff Martinez est également capable de compositions plus légères, pétillantes, apparemment toujours simples, mais souvent irrésistibles…

Après des années de black-out imposé par les militaires, on est en train de faire des progrès immenses dans la compréhension du langage d’autres espèces, notamment celui de nos cousins les dauphins. Non que les militaires aient levé le « secret défense » mais parce qu’ils sont débordés par les universitaires, qui disposent aujourd’hui d’une armada de nouveaux outils : intelligences artificielles, algorithmes et big data. Les perspectives sont vertigineuses…

Le panoramique sonore va nous entraîner du Ghana au Royaume-Uni, de Brooklyn à Mexico, de Tokyo à Dublin, de Paris au Grand Nord canadien, des Antilles en Belgique, d’Islande jusqu’aux îles Féroé, et de Californie en Afrique du sud, bienvenue sur la Terre !

Diffusions : le mercredi et le dimanche de 14h à 16h

Le site de La PLanète Bleue

 

PLaylist de l’émission :

Onipa & Wiyaala (Ghana / UK) –  « Onipa » Strut
Matthew Dear (USA) – « Gorilla » Bandcamp
Son Rompe Pera (Mexique) –  « Pajaro Cenzontle » Aya Records
Haruomi Hosono (Japon) – « Aiwoiwaiaou » Naïve
Bambi (Irlande) – « Bliss Song » unreleased
Oklou (France) –  « Lurk » Oklou
Oklou (France) – « Entertnmnt » Oklou
Chants Inuits (Canada) – « 3 jeux de gorge » CNRS / Musée de l’Homme
Charlotte Adigéry (Antilles / Belgique) – « Le Froid » DeeWee
Kiasmos (Islande / îles Féroé) –  « Paused » Erased Tapes
Cliff Martinez (Californie) – « Messenger Walks Among Us » Wild Bunch
Dumama & Kechou (Afrique du Sud) –  « For Madala » Mushroom Hour Half Hour
Trisomie 21 (France) – « Dolphin Bay » Pias
David Byrne (New York) – « Big Business » Sire

Découvrez aussi

La Planète Bleue
Apparemment, il se passerait des trucs bizarres aux États-Unis, notamment à Portland, Oregon, où des manifestants... Lire la suite
Nous allons feuilleter ensemble le nouveau bouquin de David Le Breton, sociologue, anthropologue, l’un des... Lire la suite
Ce vendredi 03 Juillet dès 20h, les DJs d’Ellebore prennent l’antenne pour un Summer Mix All Style !!... Lire la suite