La Planète Bleue #962 : gourous de l’écologie, gecko, Japon et bien d’autres !

Nouvelle année, nouveau mois, nouvelle émission de « La Planète Bleue » sur Radio Ellebore !
Au programme ce mois-ci : les gourous de l’écologie, le gecko, le Japon et les baleines et bien d’autres sujets passionnants agrémentés d’une fine sélection musicale…

Nous allons jeter un coup d’œil panoramique sur ces gourous de l’écologie, du « penser autrement », qui apparaissent ici et là, publient des livres à tout-va (même quand il n’y a pas de sujet), font des films, multiplient les conférences — parfois fort bien rémunérées — devant des parterres de groupies énamourées. Entre les faux gourous et les vrais escrocs, il n’est pas toujours facile de trier le bon grain de l’ivraie…

Nous allons parler du gecko, ce petit héros de la mobilité, capable de grimper des parois verticales, de courir au plafond et de marcher sur l’eau. Une jeune chercheuse de l’université d’Oxford vient d’expliquer comment ce lézard à queue plate réussit de telles performances…

Ça y est, le Japon vient de tomber le masque. Depuis plus de 30 ans, la chasse à la baleine est interdite dans le monde entier. Depuis plus de 30 ans, le Japon continue pourtant à massacrer les baleines… en douce, sous couvert de recherche scientifique ! Le Japon vient de quitter la Commission Baleinière Internationale, et va pouvoir dorénavant exterminer librement toutes les baleines qu’il veut, au profit de quelques barons nippons de la pêche. C’est un massacre annoncé. Boycottons le Japon !

Je vais vous présenter un « delphinien », l’un des précurseurs de la communication inter-espèces. Jim Nollman a passé des centaines d’heures à chanter avec les loups et à donner des concerts, dans les eaux glacées du Pacifique Nord, avec des orques sauvages, guitare électrique et percussions embarquées…

Nous allons feuilleter le nouveau bouquin d’Aymeric Caron, Vivant, un pamphlet dans lequel il explique sa honte d’être humain. Les humains ont beaucoup cherché le propre de leur espèce : l’intelligence, le langage, le rire, l’empathie, l’utilisation d’outils, la dépression, le suicide… Mais l’éthologie leur a démontré, à chaque fois, que la caractéristique dont ils se pensaient les seuls dépositaires était en fait commune à nombre d’animaux. Le propre de l’homme existe bien pourtant : sa propension spécifique à détruire le vivant, y compris sa propre espèce, un cas unique de suicide collectif dans l’histoire de notre planète…

Le panoramique sonore va nous entraîner de Genève à Bamako, d’Allemagne aux Pays-Bas, de Californie en Oregon, du Nunavik à Lausanne, de Boston à Baltimore, bienvenue sur la Terre !

Ecouter l’émission La Planète Bleue sur Radio Ellebore

La sélection musicale de « La Planète Bleue » #962 :

Boodaman – « Rochechouart »

Oumou Sangaré –  « Yere Faga »

Mueller & Roedelius – « Ich Du Wir »

Mueller & Roedelius – « Himmlischer Frieden »

Martin Nonstatic – « Methodical Random »

Ursula K. Le Guin & Todd Barton – « Lullaby – Lahela »

Irmin Schmidt – « Klavierstueck II (Part. 2) »

Elisapie Isaac & Beatrice Deer – « Qanniuguma »

Master Margherita – « Alternate Pathway »

Niklas Paschburg – « Spark »

Jim Nollman – « Voices and Wolves »

Jim Nollman – « Heavy Metal (Guitar/Orca) »

Jim Nollman – « Orca Reggae »

Mark Renner – « Wounds »

Klaus Schulze – « The Art Of Sequencing »

le site web de la PLanète Bleue

Suivez La Planère Bleue sur Facebook

Photo by Eric Weber on Unsplash

Découvrez aussi

Radio Ellebore et son Sound System Tropical sont de retour à L’Inukshuk ! Le samedi 27 juillet ce sont les DJs... Lire la suite
Un vent de fraîcheur va souffler sur la terrasse du B’Rock Art Café à Chambéry, le jeudi 18 juillet,... Lire la suite
Wattabloc, la salle de bloc indépendante du bassin chambérien ouvre ses portes dès septembre 2019 ! En attendant la... Lire la suite