The Ukulele Orchestra of Great Britain : la petite interview

Après le Carnegie Hall à New York, le Royal Albert Hall à Londres, le Théâtre de la Ville à Paris et l’Opéra de Sydney, The Ukulele Orchestra of Great Britain s’est (enfin!) produit sur la scène de l’Espace Malraux à Chambéry.

De Tchaikovsky à Nirvana en passant par les Pussycat Dolls et les classiques du western spaghetti, les huit musiciens de l’orchestre ont enthousiasmé des millions de spectateurs au fil des années. Avec eux, le ukulélé est utilisé jusqu’au bout de ses limites, créant une sublime liberté et des découvertes musicales insoupçonnées.

Le Ukulele Orchestra of Great Britain est né il y a trente-deux ans à Leeds, juste après les grandes années punk. Il est né d’un amour prononcé pour l’humour et la musique mais aussi d’une opposition aux méthodes de ceux qui font ce grand marché de la musique. Dont le punk finit lui aussi par faire partie.

George Hinchliffe, son co-fondateur, et sa bande décident donc de prendre le contrepied des tendances et se lancent alors dans une aventure dont ils n’imaginaient pas du tout la suite. Ils produisent leur albums, n’ont recours à aucun manager et autre booker, et font le tour du monde. Avec un solide sens du collectif et beaucoup d’humour, les huit musiciens de l’orchestre font littéralement exploser toutes les idées reçues autour du ukulélé, jusqu’à ré-inventer sa pratique en y insufflant une grande modernité. Ainsi ne soyez pas surpris si, en plein concert, les membres du Ukulele Orchestra plantent tout pour faire un mannequin challenge. You rock you punks !

i

Les oreilles curieuses ont leur replay ci-dessous (n’hésitez pas à recharger la page si le lecteur n’apparaît pas du premier coup) :

i

i

Découvrez aussi

Spécialiste des rencontres musicales, instigateur de projets artistiques et musicaux atypiques, le... Lire la suite
Grandement influencés par le son Nu Yorican (le son latino de New York), les meilleurs représentants du Latin Soul à... Lire la suite
Il est des rencontres qui sont improbables, et le festival Jazz à Vienne s’est fait une spécialité à travers... Lire la suite