« Un bon DJ est un DJ qui ose » Richard Vanhoorde – RECIIIPROK.


Chef de projet le jour et DJ/producteur la nuit, Richard Vanhoorde ne s’arrête jamais vraiment tout à fait. Lui ce qu’il aime, c’est le son « rouleau-compresseur », un son capable de vous « faire vriller toute une salle » : comprenez une techno dure et brutale, essentielle. Son amour inconditionnel pour les musiques électroniques lui vient de son grand nord natal où il a écumé tous les clubs d’un côté et de l’autre de la frontière car les belges, dit-il, ont un sens de la fête tout à fait décomplexé.  Il traîne à la Bûche, au Cherry Moon aussi mais sa première grosse claque, c’est avec I Love Techno et Awakening, deux énormes festivals dédiés à la techno. Immédiatement, il achète des platines et commence à mixer. Il a 15 ans.

image
Dans ses oreilles, il y a Paul Kalkbrenner et Joseph Capriati. Son label de référence : Drumcode. Quand nous le rencontrons, Richard Vanhoorde nous confie du bout d’un sourire qu’il a terminé un morceau la veille, un EP en route pour le mois de juin chez NoCode Records.  Composer et triturer ses machines relève du vital pour lui qui, s’il ne joue presque pas sa musique en public, aime par-dessus tout  mettre celle des autres en lumière. 

Lorsqu’il imagine RECIIIPROK, c’est aussi avec la volonté de transmettre les valeurs qui l’animent : outre la virtuosité technique et un certain bon goût côté son, il attend surtout d’un DJ qu’il soit véritablement connecté avec son public. Rien ne l’agace plus qu’un DJ à tendance autistique les yeux rivés sur l’écran de son mac. « Pas de chichi », c’est l’expression consacrée pour un Richard Vanhoorde résolument humain. « Un bon DJ est un DJ qui ose » nous dit-il avec un sacré paquet d’étincelles dans les yeux. 

L’agence de booking compte aujourd’hui 11 DJs, 3 photographes et une équipe de veejays. RECIIIPROK rayonne déjà sur la région mais la petite nouvelle entend bien faire vibrer les dancefloors parisiens, lyonnais ou encore marseillais d’ici peu. Le rêve n’est pas si fou … 


La team RECIIIPROK investira le Drak’Art à Grenoble dès le 3 juin prochain pour une soirée techno absolument démentielle : de 23h à 5h du matin, ChicussReno et MaeTyk ne vous laisseront pas respirer. Vous retrouverez ensuite D’Jamency, le DJ superstar de l’agence, connu et reconnu pour avoir travaillé avec les plus grands (dont le big boss Laurent Garnier), au bar le Carré à Chambéry le 10 juin. Encore mieux : en s’inspirant des guinguettes électroniques qui sont très populaires dans le nord de la France, en Belgique ou encore en Allemagne, Richard Vanhoorde développe le concept ici en Savoie avec des après-midis électroniques. Le prochain aura lieu le dimanche 19 juin à Chambéry.


RECIIIPROK : le site ici et la page Facebook  – CLUBS, CONTACTEZ-LES !

Découvrez aussi

La Planète Bleue 984, édition de novembre 2020. En voici le sommaire et la playlist : Aujourd’hui, nous allons... Lire la suite
Mercredi 14 Octobre à 21h, Michel Platine vous propose son 1er Mystic Voyage : Tumbao Africano ! Un doux voyage... Lire la suite
« Global Bazar! » c’est l’émission mensuelle de Fantaz’. BAZAR parce que rap, world, rock,... Lire la suite