Snack_Club_International

Venturi – L’interview

 

Ellebore: Bonjour, pourrais tu te présenter pour les auditeurs qui ne te connaitraient pas?

Venturi: Bonjour Ellebore, moi c’est Venturi, je suis musicien depuis longtemps, je viens de sortir mon EP qui s’appelle Snack Club International et qui est disponible sur mon Bandcamp (http://venturi.bandcamp.com/).

 

E: Quel a été l’artiste qui t’a donné envie de faire de la musique?

V: Il y en a eu beaucoup. Je dirais que le premier, celui qui m’a vraiment secoué la tête, c’est Frank Zappa, pour la démesure et la discipline dans le délire. Après, il y a eu John Coltrane pour l’émerveillement, l’illumination dans la tête et pour la sensation d’écoute. C’est vraiment quelqu’un qui m’a beaucoup éclairé et qui me fait beaucoup de bien quand je l’écoute. Pour terminer, Bob Dylan qui m’a décomplexé pour l’écriture et faire de la musique pop pour tout le monde. Je pourrais citer des artistes comme Madlib ou J Dilla aussi…

 

E: Quelle est la recette de ta musique?

V: Je dirais une recette assez simple faite avec des bons ingrédients. C’est-à-dire de bonnes sources sonores, un bon mélange et puis parfois quelques petits accidents : une cuisson un peu trop longue, ou le sel qui se renverse dans la préparation…

 

E: Quel serait l’artiste avec qui tu aimerais travailler prochainement?

V: J’aimerais bien travailler avec moi-même, j’aimerais être plus souvent au rendez-vous avec moi-même et travailler un peu plus. Je bosse mais j’aimerais bosser encore plus. A vrai dire j’aimerais bien faire un boys band de joueurs de MPC (NDLR: boite à rythme)…d’ailleurs, je tanne Fantaz de B3 de le faire avec moi…je crois qu’il est moyen chaud (rires)

 

E: Un CD inhabituel dans ta collection?

V: Ils sont tous inhabituels, j’écoute tous types de musiques. Aussi bien la musique traditionnelle, que la musique ultra-contemporaine, très commerciale, ou tout à fait underground. Je pense peut-être avoir un vinyl de Richard Clayderman dans ma collection, mais bon, à part ça tout est varié.

 

E: Par quel mot définirais-tu ton travail?

En un mot… Frénésie.

 

E: Quel est le film ou la série dont tu es le plus fan?

V: Les galettes de Pont Aven avec Jean-Pierre Marielle. J’invite tout le monde à le regarder ! C’est un film simple. Là encore, ce sont des ingrédients basiques et c’est une histoire qui me parle avec un personnage très touchant. En fait, c’est l’histoire d’un peintre qui veut vivre de sa passion et qui plaque son boulot de VRP pour vivre de sa peinture… mais c’est un grand amoureux des fesses. Il adore les fesses et c’est aussi son plus grand malheur.

 

E: Un jeune artiste que tu apprécies particulièrement?

V: J’ai récemment découvert sur SoundCloud, c’est Lapalux. Un mec qui fait de l’électronique et qui habite en Angleterre je crois. Il fait de sublimes textures sonores.

 

E: Si tu pouvais voyager dans le temps, quelle(s) époque(s) irais-tu voir?

V: Alors en premier j’irais voir les années folles, et je me poserais dans un cabaret ! Après, j’irais faire un tour à l’endroit où l’Homme a commencé à sortir de l’Afrique et s’est engagé sur le croissant fertile avant de continuer plus loin à l’est et à l’ouest. J’aurais aimé aussi connaître la fin des années 70 à New York. Ça m’aurait bien plu d’assister à la naissance du Hip Hop.

 

E: Qu’est-ce que tu chantes sous la douche?

V: Des airs d’opérette, comme tout le monde.

 

E: Quels sont tes projets actuellement?

V: Faire de la musique très sombre, très déprimante et très chiante…blague à part, je suis en train de mettre un coup de pied dans mes habitudes de composition, j’ai besoin de nouveauté, et surtout, j’ai l’envie de fabriquer des morceaux ultra contemporains. Concrètement je prépare un deuxième album, et celui-ci sera très très différent du premier.

 

Maintenant, nous allons parler un peu de ta musique, donc si ta musique était…

 

E: Un Super Héros?

V: Alors un Super Héros… je pense que ça serait Super Crevette.

E: Qui est Super Crevette?

V: J’ai essayé de chercher un Héros mais je pense que Super Crevette serait bien. Il est rose, un peu musclé et a des petits bras. Il me plait bien. Il a une cape et surtout… il se mange bien avec de l’ail et du persil.

 

E: Un animal?

V: Un singe. Le côté élastique et qui se gausse un peu de tout ce qui se passe surtout du milieu de la musique.

 

E: Si ta musique était une émotion?

V: Je ne sais pas si c’est une émotion mais c’est une notion très précise. Je fais de la musique pour les gens qui ont une vie assez répétitive. Ceux qui vont au travail le matin, qui prennent la voiture et qui ont besoin d’un coup de boost. 

 

E: Si ta musique était un cocktail?

V: Un white Russian.

 

E: Une ville?

V: Los Angeles. Définitivement. En premier. Et Cran-Gevrier à côté d’Annecy.

 

E: Si ta musique était la B.O. D’un film?

V: C’est très dur comme question, parce qu’il y a pléthore de films. Je dirais Footloose, ça me ferait marrer. Tu l’as vu ce film ?

E: Non, du tout.

V: C’est une ode à la danse. T’as envie de danser partout après l’avoir vu. Il y a des chorégraphies incroyables. A un moment, le héros du film est super énervé et va danser dans un hangar. Il va s’accrocher partout, monter, escalader, faire plein de pirouettes partout… Footloose.

 

E: Si ta musique était une saison?

V: C’est une musique joyeuse, alors je vais dire le printemps.

 

E: Un type de nourriture?

V: …La crevette! Une petite crevette oui. Préparée pour des singes.

 

E: Si ta musique était une femme?

V: Une femme? Je n’en sais rien, je vais dire toi. Tu es ma musique.

 

E: Et si c’était un monument connu?

V: Le temple d’Angkor Vat. On y retrouve encore des sculptures de têtes qui dégagent une vraie force tranquille. Tu les regarde, elles t’apaisent. Alors si ma musique peut en faire de même… je suis comblé.

 

 

Découvrez Venturi sur la fréquence sensible…

www.venturi.bandcamp.com
www.facebook.com/venturimusic

www.soundcloud.com/venturi


Découvrez aussi

Beatmaker au sein du renommé collectif L’Entourloop, The Architect a mis entre parenthèse son projet ragga hip-hop... Lire la suite
Cyril Caillat aka Lakay, artiste multi-instrumentiste, s’apprête à sortir « Awake Experience », un album marqué... Lire la suite
Toute notre équipe est particulièrement ravie qu’Ellebore fasse partie des radios qui vont diffuser ce très... Lire la suite