sinjin1

Sinjin Hawke – « The Lights »
Enfin le premier album !

sinjin2Par Fantaz’

En ces temps printaniers, vous faites le ménage, dans votre chambre ou dans votre vie.
Qu’importe. Pour ma part j’ai simplement fait le ménage dans mes disques. Et c’est déjà bien. 
Au hasard du tri sélectif il n’est pas inopiné de tomber sur des artistes adoubés, mais oubliés.
Sinjin Hawke aura fait partie dès 2011 des nouveaux artistes à suivre d’une scène électronique qui partait dans tous les sens, faisant fi des frontières et piochant dans n’importe quoi, hip hop, synthétiseurs, tout. Tout.
Cette scène existe toujours rassurez-vous, et pour preuve, Sinjin Hawke sort son premier album, 6 ans après s’être fait remarqué par la Red Bull Music Academy, sorte de rencontres annuelles des futurs artistes musicaux à suivre.

 

Canadien d’origine mais apparemment exporté vers les contrées plus ensoleillées de Barcelone, Sinjin Hawke se sera sûrement inspiré de cette nouvelle location pour intituler son premier album  : « The Lights« .
 Le déménagement s’est bien passé rassurez-vous, ce premier album est dans la droite lignée de ce pourquoi on l’avait tous remarqué. Et ce dès le premier titre, un «  Monolith  » symphonique, aérien et ultra rythmé qui donne le «  la  » pour les 13 titres suivants.

«  The Lights  » profite de tempos variés et d’une production parfaite, rythmée et évolutive.
 Axé club, l’album n’en est pas moins avare sur les émotions grâce à des orchestrations de voix magnifiques et ne donne jamais l’impression de tourner en rond grâce à des mouvements et des morceaux qui évoluent sans cesse. Le futur n’est pas loin.

Son apparence enfantine contraste totalement avec sa maturité musicale. Une touche qui n’a pas laissé de marbre d’autres artistes et pas des moindres puisque Sinjin Hawke aura récemment collaboré avec Kanye West, Gangsta Boo, L-Vis 1990 ou encore Slicko Mobb.
 Quoi de mieux qu’un dj set de l’intéressé pour découvrir l’univers musical de l’artiste  ?
 Allez, je l’avais perdu dans mon radar mais grâce au printemps et ce premier album, gageons qu’on ne sera pas prêt de l’oublier. Une nouvelle fois.

Découvrez aussi

The Bahama Soul Club - 1
Par Elber . Le groupe allemand The Bahama Soul Club, anciennement connu comme The Juju Orchestra, et emmené par le... Lire la suite
thesone-djday
Collaborateurs de longue date, les deux virtuoses californiens se sont réunis pour un EP commun sorti le 19 mai. Aussi... Lire la suite
Autosave-File vom d-lab2/3 der AgfaPhoto GmbH
Par : L’Antichambre ; photos de concert : PixBySeb Quantic, qui a sorti au en 2015 l’album « Magnetica »... Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *