« Climax », le nouveau maxi de Fantaz !

Vous avez sûrement déjà entendu parler de Fantaz sur Ellebore, sa voix ou ses mix, le vendredi de 21h à 23h dans son émission B3 Bongos Beats Basslines avec ses acolytes Captain XXI et Orelomanett.
Ce n’est pas pour ça qu’on prend la plume aujourd’hui !
Ce fin renifleur de nouveaux sons hip hop et bass music ou de vieilleries chaleureuses provenant du monde entier vient de sortir son second maxi “Climax” !

5 titres joliment produits, une pointe d’électronique beaucoup plus présente que sur son premier opus, et toujours sa patte spéciale pour dénicher des samples issus du Brésil, de productions Bollywood ou de sombre musique africaine !

Emmène-nous avec toi !

On avait chroniqué son premier EP il y a quelques temps, en parlant de voyage. Le commandant de bord n’est pas prêt de s’arrêter en si bon chemin.
On oscille sur différents tempi tout au long du EP, avec essentiellement des productions typées hip hop instrumentales. Mais on est loin de la boucle facile, l’absence de voix ou de chanteurs ne se ressent jamais tant les variations sont nombreuses.
Fantaz ne chante pas, tant pis, il fait chanter les samples qu’il utilise et qu’il rejoue avec une rythmique parfaite sur son sampler.
Des titres comme « Climax », « Bonne Nouvelle » ou « Billions and Billions » ne sont pas sans rappeler Dj Shadow ou Gold Panda. On n’hésitera pas à le suivre sur un tempo beaucoup plus rapide sur « Azulejo », à deux doigts des producteurs de juke de Detroit avec les mélodies de Machinedrum… Avec de telles sonorités et influences, même Gilles Peterson est tombé sous le charme et a joué « Climax » dans son émission Worldwide récemment…

Bien entouré

Ce deuxième opus est résolument plus léché et moins « rough » que le premier.
Les productions sont propres, le producteur Nikitch, aux commandes du mixage y est sûrement pour quelque chose ! Un mastering réalisé par Renaud de Saint Vaast et que dire de cette magnifique pochette réalisée par le graphiste LSNR. Le visuel colle parfaitement à l’ambiance musicale des 5 titres.
Quelle bonne idée de l’avoir pressé en vinyle, la pochette donne encore plus envie de l’avoir entre les mains… Un bel objet !

Une musique vaut mille mots, si vous voulez écouter et surtout acheter le disque ou le télécharger c’est sur le bandcamp de Fantaz que ça se passe.

Vous pouvez entendre certains extraits dans la programmation de journée sur votre fréquence sensible et préférée.

Découvrez aussi

La Planète Bleue
Retrouvez sur Radio Ellebore la nouvelle émission de La Planète Bleue. Un regard insolite sur notre chère planète... Lire la suite
La Planète Bleue Radio Ellebore Yves Blanc
Dans cette nouvelle édition de La Planète Bleue, Yves Blanc nous propose une vue alternative sur la réintroduction... Lire la suite
Pink Air nouvel album de Elysian Fields
Toujours aussi charmant, le duo de Brooklyn est de retour avec son neuvième album « Pink Air » : pop,... Lire la suite