Les Longs Formats présentent (ou presque) … SOOM T !

Son histoire : SOOM T a grandi dans les rues violentes du quartier Maryhill de Glasgow, où elle a été témoin d’innombrables injustices sociales durant sa jeunesse.  A 15 ans, elle fonde le groupe Y Network, qui se présente comme un mouvement politique composé de jeunes des quartiers de Glasgow décidés à traiter directement avec les élus locaux sur les questions sociales, d’éducation, de santé ou encore d’environnement. Après plusieurs années d’implication, elle se rend à l’évidence : faire évoluer la situation dans le cadre politique conventionnel est une tache quasi-impossible… SOOM T décide alors de se tourner vers la musique et d’utiliser sa voix pour faire passer son message politique et social.

De 1997 à 2000 elle s’investit dans l’animation des soirées underground, raves, et sound systems a travers toute l’Ecosse, elle chante aussi dans plusieurs groupes allant du hip hop à la techno en passant par le reggae. En 2005, SOOM T a reçu le BBC Fame Academy Music Bursary pour l’ensemble de sa carrière. En novembre 2006, elle reçoit le prix PRS Atom Award. Elle a enregistré de nombreuses sessions live pour la BBC et d’autres radios européennes.

Sa musique : de la pure bombe, de la vitamine. Mais aussi le mélange parfait de ce qu’elle a dans ses oreilles et de qui elle est, sincère et sans compromis. On peut entendre tout l’héritage de la musique traditionnelle indienne dans sa voix, mais aussi ses influences dub et reggae, hip hop dans l’attitude et punk dans l’énergie. Un melting-pop faite femme.

A Glasgow, la jeune femme a écumé les bars, les clubs, les concerts, multipliant les collaborations dans des sphères aussi diverses que le rap, le raggamuffin ou le punk ; elle fait partie de cette génération qui refuse de choisir une étiquette. Elle chante, comme elle le sent, sa voix se balade au gré de ses envies et de ce qu’elle a à dire.

Anecdote : pendant le concert à la Belle Electrique, un laser vert pointe quelqu’un dans le public, et ce laser, c’est celui de la sécurité. Immédiatement, SOOM T ouvre sa grande bouche pour dire avec un grand sourire : « without security we could all be smoking a full ton of ganja ganja and just be free to be, we don’t need them, we don’t need security ». Le public reprend en chœur « we don’t need security », puis la chanteuse enchaîne sur « Ganja Ganja » et « Free as a Bird », les dédicace aux hommes de la sécu, et c’est parfait.
i
 



SOOM T délivre ses messages en rafales, comme sur ce titre, Politic Man, où elle clame son dégoût des hommes politiques. Pour cette première envolée en solo, SOOM T vise juste. Elle signe un disque plein de nuances, de talent et, disons-le puisque cela fait du bien en ce moment, de joie de vivre.

A écouter absolument :  « Take a Walk », disponible sur l’album Free as a Bird (titre d’album parfaitement sur mesure pour Soom T) sur le label de Soom T – Renegate Records. 

RADIO ELLEBORE PRéSENTE … LES LONGS FORMATS ! C’est LA nouvelle émission de la Fréquence Sensible : chaque semaine, sit back and relax, vous partez à la rencontre d’un artiste et de son univers en interview exclusive.

Découvrez Les Longs Formats, tous les vendredis à 13h sur le 105.9 FM et en podcast sur le www.radio-ellebore.com.


Découvrez aussi

Mystic Voyage c’est un voyage musical qui vous emmène aux 4 coins du groove alors que la terre est ronde. […] Lire la suite
Comme toujours, Michel Platine et Elbertinho vous feront découvrir des sorties récentes : Pete Rock & Common, le... Lire la suite
Ce mois, on va s’interesser à la soul en provenance du Kentucky avec le groupe Midnight Star ou l’excellent... Lire la suite