« Héloïse » : frissons et voix grave pour le 1er EP de Bessa.

Bessa vient du Sud de la France où elle a grandi, entre Marseille et Toulon. Sa grand-mère maternelle, sicilienne, l’a souvent emmené à l’opéra à Marseille et elles mettaient leurs plus beaux habits. Elle dansait pendant des heures dans le grenier dans le tutu cousu par ses soins, pour sa grand-mère. Son père lui écoute du jazz, beaucoup de jazz, ainsi Bessa grandit aussi avec Coltrane, Nina Simone, Ella Fitzgerald et Chet Baker. La jeune femme est autodidacte. A 25 ans, elle s’achète une bonne guitare, un clavier maître et un ordinateur. Et la grâce opère.

Sa mélancolie, Bessa l’accepte, sereine. Elle dit elle-même dans une interview qu’elle « n’explique pas son origine. Je pense qu’on porte des chagrins de nos ancêtres depuis des siècles. Je reste un être profondément contemplatif et la beauté de la nature me fait pleurer souvent ».

Mieux, elle la nourrit de ses amours littéraires, surtout pour Anouilh, et de ses influences musicales du côté de Camille, Feist, Bon Iver, James Blake ou encore Rodrigo Amarante. 

Bessa est une femme sauvage. Le son est brut et délicat, entier et hypersensible. Ecoutez « La Pluie » pour en avoir le cœur net, ici. Regardez le clip d’« Héloïse », ici

Sous le charme, nous attendons la sortie de son premier album attendu pour le mois de septembre chez Capitol. En attendant, restez à l’écoute du 105.9 FM ! ♥

Découvrez aussi

Mystic Voyage c’est un voyage musical qui vous emmène aux 4 coins du groove alors que la terre est ronde. […] Lire la suite
Comme toujours, Michel Platine et Elbertinho vous feront découvrir des sorties récentes : Pete Rock & Common, le... Lire la suite
Ce mois, on va s’interesser à la soul en provenance du Kentucky avec le groupe Midnight Star ou l’excellent... Lire la suite