Capture_decran_2014-03-04_a_12.15.09

Interview : Alice And The Alphamen

Pour l’occasion, un concert avait lieu ce même jour à la salle du Scarabée

 

 

1h15 de live entre soul, trip hop, pop et blues très bien préparés puisque les portes du Scarabée avait été ouvertes par la Mairie de Chambéry 3 jours avant pour qu’Alice y prenne résidence.

 

Quatre musiciens sur scène et d’innombrables personnages que joue Delphine (la chanteuse) sur scène.

 

Un travail scénographique intéressant alliant mise en scène autour d’une vraie Flower sculptée sur mesure vient accompagner la musique variée, colorée et rythmée d’Alice and the Alphamen.

 

Un voyage quasi psychédélique au royaume du bonheur dans lequel Alice s’amuse entourée de ses Alphamen.

 

Ellebore en a profité pour rencontrer Delphine, la tête pensante du projet Alice and The Alphamen, et lui poser quelques questions :

 

Pourrais tu te présenter en quelques mots pour nos auditeurs ?

Je m’appelle Delphine, je fais de la musique depuis l’âge de 16 ans, j’en ai une vingtaine de plus aujourd’hui et je suis auteur/ compositeur au sein du projet Alice and The Alphamen.

 

Comment es-tu entrée dans le monde la musique ?

Ce n’est pas le fruit du hasard puisque mes parents sont musiciens. J’ai été bercée dans le milieu de la musique très très tôt voire même dans le ventre de ma maman. Mes parents sont tous les deux musiciens, ma maman chanteuse et mon papa guitariste, dobroïste pour être exacte. Je viens d’une culture très folk, blues, américaine.

 

L’EP « Flowers » est sorti vendredi 21 février, peux-tu nous parler de ses styles et de son univers ?

Excepté pour un titre, j’ai décidé de chanter en anglais. Je suis retournée à ma première influence, qui est la musique américaine, donc ça allait de soi de chanter en anglais.

Cet EP est le fruit de tout ce que j’ai pu écouter au long de ma vie et naturellement, j’en suis venue à ce style de musique.

 

Quelles ont été tes différentes sources d’inspiration pendant la phase de création de ‘Flowers’ ?

Les Pixies, Tom Waits, Rickie Lee Jones par exemple. J’ai écouté beaucoup de choses ! Mais lorsque j’écris, j’arrête d’écouter de la musique.

L’inspiration, c’est quelque chose d’assez particulier, je pense qu’on fonctionne tous différemment. Ca vient souvent avec des sensations, des images, des émotions. J’ai la musique dans la tête, ça peut rester trois mois dans mon esprit avant que quelque chose ne sorte, ne serait-ce que sur un bout de papier. Ce sont de longs moments d’introspection… puis un jour, ca sort.

 

Qu’est ce que tu écoutais étant ado ?

J’étais une fan de Prince, j’aimais beaucoup Madonna à l’époque. J’écoutais déjà des gens comme Janis Joplin, Aretha Franklin, j’aimais déjà beaucoup le blues. J’écoutais énormément Rickie Lee Jones, d’ailleurs je pense que c’est cette artiste là qui m’a donnée envie de faire de la musique.

 

Quels sont tes projets pour cette année ?

L’objectif est de jouer le plus possible avec Alice and The Alphamen, d’organiser une tournée dès la rentrée 2014. Je travaille aussi avec d’autres artistes, un plasticien, un photographe, une chorégraphe, j’ai envie aussi de mélanger les esthétiques. De plus en plus, je m’entoure d’autres artistes pour essayer de faire un travail sur le visuel et l’aspect scénique. Il y a un vrai concept derrière Alice and The Aplhamen. D’ailleurs, si les gens ont envie de regarder l’évolution graphique et scénique, ils peuvent venir faire un tour régulièrement sur le site www.aliceandtheaphamen.com.

 

Son EP « Flowers » en téléchargement sur Bandcamp ici.

 

Découvrez aussi

« Portraits Kinois » | Dernière semaine avant le premier clap Une série de 5 épisodes qui part à la rencontre... Lire la suite
La selecta 2023 des Producteurs locaux d’Ellebore : des disques sortis cette année, des disques plus anciens,... Lire la suite
Du mardi 28 Novembre au mercredi 20 décembre, la Médiathèque Jean-Jacques Rousseau accueille l’exposition... Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *