James Vincent Mc Morrow – Un second album de velours

 

Remarqué en 2011, ce jeune irlandais au parcours musical étonnant nous avait séduits avec son premier EP Early in the morning. Après avoir évolué dans un milieu post–hardcore et punk, il se tourne vers une musique incroyablement douce.

 

James n’aime pas qu’on lui colle une étiquette, car pour lui c’est la musique qui importe et non pas le genre, mais son univers se situe tout juste entre folk et néo soul, dans la lignée de James Blake et Alt-J.

 

Post Tropical nous charme par son élégance et sa légèreté. Les claviers luxuriants s’habillent petit à petit de cuivres, de cymbales et surtout de la voix incroyablement soulful de James.

 

Son travail de superposition entre les choeurs et sa voix crée une musique mélodieuse et empreinte de beaucoup d’émotions.

 

Post Tropical s’inscrit déjà comme l’un des albums marquant de l’année 2014.

 

Découvrez aussi

« Portraits Kinois » | Dernière semaine avant le premier clap Une série de 5 épisodes qui part à la rencontre... Lire la suite
La selecta 2023 des Producteurs locaux d’Ellebore : des disques sortis cette année, des disques plus anciens,... Lire la suite
Du mardi 28 Novembre au mercredi 20 décembre, la Médiathèque Jean-Jacques Rousseau accueille l’exposition... Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *