La_reine_des_neiges

La Reine des neiges par Chris Buck et Jennifer Lee

 

Anna et Elsa sont deux soeurs que tout semble opposer. Pourtant très liées dans leur enfance, les pouvoirs d’Elsa grandissent et deviennent dangereux. Cette dernière a en effet la possibilité de contrôler la neige. Après son couronnement qui tourne mal, Elsa plonge le royaume d’Arendelle dans un hiver éternel et s’enfuit, apeurée par ses pouvoirs. Sa petite soeur Anna part alors à sa recherche. En route, elle rencontre Sven, un rêne et son propriétaire Kristoff ainsi qu’un certain bonhomme de neige qui répond au nom d’Olaf…

 

Ce dernier Disney est une petite merveille. Evidemment, il est drôle, les personnages secondaires sont hilarants (mention spéciale pour Olaf) et le scénario n’est pas inintéressant. Le véritable atout du film réside dans sa beauté esthétique. Les paysages enneigés, le royaume plongé dans cet hiver et le palais de glace d’Elsa sont autant de décors qui ravissent les yeux des petits et des grands. La neige étant, à la base, source d’émerveillement, elle est exploitée sous toutes ses formes dans le film et nous plonge dans un univers hors du temps qui nous éblouit.

 La_reine_des_neiges2

 

Le scénario n’est pas très compliqué, peut-être un peu simple mais Disney revoit sa définition d’un « acte d’amour ». Exit les baisers romantiques, La Reine des neiges est résolument moderne et sa conception de l’amour n’en devient que plus intéressante. Ce rapport fraternel qui unit les soeurs devient plus important que la rencontre d’un prince, et ça fait du bien. Disney déjoue quelque peu ses codes et offre, avec ce nouveau film, une nouvelle démonstration du mot « amour ». C’est beau, ça fait du bien. Si on devait cependant retenir un petit aspect négatif ce serait les chansons. Elles ne sont pas exceptionnelles et peut-être un peu trop répétitives mais ne nous arrêtons pas à ça.

 

La princesse Disney précédente était la fabuleuse et maladroite Raiponce et on en retrouve quelques aspects. Anna n’est pas l’héroïne la plus sereine du monde, encore moins la plus adroite. Elle est drôle et gaffe sans cesse. Elle est humaine en quelque sorte. Cependant, la magie opère toujours. La Reine des neiges est la création d’un monde à part dans lequel les personnages ont quelque chose d’humain. Il est un véritable moment de plaisir pour les grands comme pour les petits. Voilà un Disney tout à fait réussi et un film à voir en famille pour les fêtes ! Régalez-vous !

  

Barbara Cornuaud

Découvrez aussi

« Portraits Kinois » | Dernière semaine avant le premier clap Une série de 5 épisodes qui part à la rencontre... Lire la suite
La selecta 2023 des Producteurs locaux d’Ellebore : des disques sortis cette année, des disques plus anciens,... Lire la suite
Du mardi 28 Novembre au mercredi 20 décembre, la Médiathèque Jean-Jacques Rousseau accueille l’exposition... Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *