Mange_tes_morts1

Mange tes morts, de Jean-Charles Hue


Dans la brume d’une nuit poisseuse, vous ne verrez pas la BMW filer à toute allure. Abritant trois frères qui ne se sont pas réunis depuis quinze ans, elle se prépare à entrer dans la gueule du Diable. L’un vient de sortir de prison, l’autre est un nerveux irritable, le dernier ferait tout pour rendre le premier fier de lui. Que leur voyage commence. 

 

Road-movie à la française, Mange tes morts assène un uppecut au spectateur dès la première image. Par cette volonté de créer son propre genre en jonglant constamment entre réalisme et fiction, Jean-Charles Hue invente un récit brillament réalisé. Ses acteurs / personnages, enracinés dans une vérité des plus profondes, nous marquent au fer rouge pour leur sensibilité brutale et leur interprétation  presque innocente. 

 Mange_tes_morts

 

Mais c’est dans sa capacité à filmer un univers unique que le réalisateur parvient à construire une véritable œuvre d’art. Intense et profondément anxiogène, ce thriller place ses protagonistes face à leur destin. Ne serait-ce que le temps d’une nuit, chacun à des comptes à régler avec son passé tandis que leur avenir est en train de se jouer. La poésie terrestre de cette odyssée se mêle alors à la violence intérieure de ces hommes, fidèles à leur principe et n’ayant qu’un seul but : celui d’exister. 

 

Hugo Harnois.

Toutes les critiques d’Hugo Harnois sur www.septieme-sens.net

 

Découvrez aussi

« Portraits Kinois » | Dernière semaine avant le premier clap Une série de 5 épisodes qui part à la rencontre... Lire la suite
La selecta 2023 des Producteurs locaux d’Ellebore : des disques sortis cette année, des disques plus anciens,... Lire la suite
Du mardi 28 Novembre au mercredi 20 décembre, la Médiathèque Jean-Jacques Rousseau accueille l’exposition... Lire la suite